Infos générales

Déchets électr(on)iques

Des questions en lien avec les puces RFID

 

r

Image: 123rf/markusgann

Présente partout*, l'identification par radio fréquence (RFID) permet la localisation et la mémorisation d'informations grâce à une communication sans fil, par l'intermédiaire d'une puce électronique. La prolifération exponentielle de puce RFID dans notre quotidien soulève des questions sur le respect des données à caractère privé et leur utilisation, ainsi que sur les impacts que pourraient avoir les ondes sur la santé. Une autre question se pose sur le devenir de ces puces composées de plastique, de silicium et de métaux qui requièrent des ressources naturelles en stock limité et dont l'extraction est particulièrement polluante (or, argent, cuivre, etc.). Leur discrétion rend leur collecte difficile, en particulier quand elles s'intègrent dans un emballage ou un matériau (plastique, textile...), au risque d'ailleurs de perturber les filières de recyclage classiques. Même les cartes de crédit, pourtant plus faciles à regrouper par les banques, ne sont que rarement recyclées: il n'y a pas d'obligation légale et, pour rentabiliser la logistique et le traitement (30g d'or extraits de 60 kg de puces dans un cas concret), il faut collecter des centaines de milliers de cartes.

*Cartes de transport, d'accès et de paiement sans contact, passeports, étiquettes de vêtements, livres des bibliothèques, systèmes de péages routiers, emballages, lits d'hôpitaux, antivols, conteneurs à déchets, etc.

 

 

Pour en savoir plus

Pour que nous puissions continuer à vous informer sur la gestion et la diminution des déchets, vos abonnements nous sont indispensables...

... et 30.- Fr. par année, c'est pas cher !

© Copyright 2017 - leBird Sàrl

mis à jour le
15.09.17