Infos générales

Définition

Les flux cachés

Pour 46 millions de tonnes de matières importées en Suisse (brutes ou finies) en 2004, 160 millions de tonnes sont utilisées pour les produire à l'étranger. Ce sont les flux cachés. Selon les statistiques officielles, la Suisse gagne en efficacité matérielle, c'est-à-dire qu'elle utilise moins de matière par rapport à sa consommation. Mais c'est sans compter les flux cachés, c'est-à-dire les déchets, qui en résultent dans les pays tiers producteurs. Les importations augmentent régulièrement (part de 62% en 2004), ainsi que les pressions environnementales qui leur sont associées à l'étranger. Ainsi, de 1988 à 2004, les importations ont crû de 10%, tandis que les flux cachés ont augmenté de 26%. Avec ce report des charges environnementales sur les pays tiers producteurs, l'efficacité matérielle suisse n'est, de fait, pas meilleure. La "dématérialisation" de l'économie peine à se concrétiser.

 

 

Pour en savoir plus

Pour que nous puissions continuer à vous informer sur la gestion et la diminution des déchets, vos abonnements nous sont indispensables...

... et 30.- Fr. par année, c'est pas cher !

© Copyright 2018 - leBird Sàrl

mis à jour le
08.10.2018