Infos générales

Littering

Toujours plus de déchets en ville


L'université de Bâle en collaboration avec les 5 villes testées, l'Union des villes suisses et l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP), a réalisé une étude sur le littering, anglicisme traduisant le fait de jeter ou d'abandonner des déchets sur la place publique. Elle a ramassé les détritus accumulés pendant douze heures en seize lieux très fréquentés des cinq villes suivantes: Bâle, Berne, Zurich, Lausanne et Ilnau-Effretikon ZH. En moyenne 30% des déchets ont été retrouvés à côté des poubelles à disposition bien qu'elles soient à moitié vides. On retrouve partout les mêmes déchets: bouteilles, canettes, berlingots, emballages de repas à l'emporter, journaux, cornets et mégots de cigarettes. Les coûts supplémentaires pour les communes liés au littering sont difficiles à estimer. A Bâle, on compte 5000 francs pour le ramassage à la main d'une tonne de déchets. Mais la présence de détritus nuit aussi à l'image de la ville. A Berne, la nouvelle loi sur les déchets, entrée en vigueur en juin, prévoit des amendes pour littering. Jeter par terre des détritus peut coûter 40 francs. Le rapport final de l'étude sera accompagné de mesures visant à réduire ces incivilités.

Source: Commune Suisse 6/04.

A noter que le Guide communal de mesures pour la propreté dans les lieux publics peut être commandé au service médias de l'OFEFP ou depuis le site www.environnement-suisse.ch.

 

Pour en savoir plus

Pour que nous puissions continuer à vous informer sur la gestion et la diminution des déchets, vos abonnements nous sont indispensables...

... et 30.- Fr. par année, c'est pas cher !

© Copyright 2018 - leBird Sàrl

mis à jour le
08.10.2018